LES MEMOIRES COLLECTIVES

Le terme de mémoire collective renvoie de manière générale aux souvenirs partagés au sein d’un groupe, d’une collectivité.
Dans ce travail j’invite les personnes qui partagent un moment de vie avec moi à inscrire leur nom ou un signe sur un hippocampe en porcelaine et à les déposer dans une caisse en bois qui sera fermée par une plaque de verre scellée.
L’hippocampe est une zone du cerveau essentielle à la mémoire.
C’est dans l’hippocampe que se déroule la phase « d’enregistrement » de celle ci : un souvenir, une odeur, un poème, le chemin de l’école, un visage…
Ces moments vécus ensemble sont ainsi matérialisés et une trace en est conservée.